cours photo gratuit, apprendre la photo, photo débutant

  • OuiOuiPhoto Le Forum

    C'est mon forum Photo. J'ai souhaité un forum d'entraide avec des niveaux différents. J'espère que vous y trouverez l'ambiance sympathique

    Si tu es débutant tu peux y aller. Il a été fait pour toi

  • Chasseur d'Images

    C'est le forum de la revue Photographique du même nom. Il est plein de personnes de bonne volonté prêtent à t'aider. Il y a une section dédiée à la critique et d'autres plus spécialisée. Tu auras accès à des personnes qui sont photographes de métier et c'est très enrichissant d'échanger avec eux.

    Si tu es un grand débutant progresses un peu avant d'y aller.

  • Bistro Photo

    Des épicuriens de la photo. De très belles choses à voir la bas. Je n'y suis pas très présent car ils n'ont pas besoin de mon aide mais j'y retourne régulièrement avec grand plaisir.

    Ambiance sympathique et conseils sans détours.

OuiOuiPhoto est un site photo débutant. J'ai créé ce site pour que vous puissiez apprendre la photo facilement. Chaque cours photo gratuit est expliqué en image et téléchargeable. Les cours photo sont divisés par rubriques. Pour les débutants, les moins débutants, etc. Donc si vous voulez apprendre la photo, bienvenue. Si vous cherchez un cours photo gratuit simple bienvenue aussi !

Menu
  • cours de photographie
  • apprendre la photographie
  • cours de photographie gratuit

C’est quoi unflash intégré?

Définition de

Le flash intégré. Vous savez, cet éclair de lumière qui de temps en temps se déclenche sans que vous sachiez trop pourquoi. En plus, soit il ne sert à rien (le fond de l'église est resté tout noir), soit il donne l’impression que votre grand-mère, à qui vous tiriez le portrait, vient de recevoir un petit suisse en pleine figure. C’est bon... vous l’avez localisé sur votre appareil ? On va regarder un peu à quoi il sert et comment s’en servir... au mieux.

Telecharge

Mais d’abord c’est quoi un flash ?

C’est simple. C’est une source de lumière. Ni plus ni moins. Elle éclaire plus ou moins fort en fonction de sa puissance. Et c’est tout ? Non ce n’est malheureusement pas tout.

Le monde du flash est un monde complexe dès que l’on veut aller un peu plus loin. Il y a des flashs spécialisés par domaine (la macro-photographie ou le studio, par exemple). Les prix vont de quelques dizaines d’euros à des milliers d’euro pour des dispositifs de flashs multiples professionnels. (On associe en effet à ces derniers toute une série d’accessoires dont l’objectif est de modeler la lumière, comme des parapluies, des boites à lumière, des papiers de fond, des bols réflecteurs et autres joyeusetés).

Un flash est caractérisé par sa puissance, qui lui permettra d’éclairer loin ou pas, mais aussi sa "couleur" (la lumière peut être plus froide ou plus chaude). Il éclairera aussi plus ou moins au centre, etc

Mais bon, comme cet article porte sur le flash "intégré" (c'est-à-dire inclus DANS votre appareil-photo) et qu’il est pour vous, les débutants, on va rester simple. Le flash intégré est un flash peu puissant qui éclaire plutôt au centre avec une couleur assez froide (bleutée). C’est tout ce qu’il vous faut savoir... pour l’instant.

C’est utile quand ?

Un flash intégré est une lumière d’appoint. La portée d’un flash intégré est de 10m au grand maximum, et encore ça dépend des appareils. Ça peut être bien moins. Donc au pied de la tour Eiffel le soir ça ne sert à rien de l’utiliser pour espérer éclairer le sommet. Ça ne marchera pas. Il faut donc que votre sujet soit à moins de 6 m pour que l'apport du flash soit vraiment utile.

Ensuite c’est un... "appoint". C’est très important. Si vous essayez d’utiliser le flash intégré comme seule source de lumière le résultat sera généralement très laid. On en revient à cet effet petit suisse sur votre mémé (je sais : les plus chauvins disent "effet fromage blanc", mais c'est la même chose). On y reviendra plus loin dans l’article.

 

Déboucher les ombres

Belle journée d’été. Grand soleil et vous vous lancez dans une séance photo en tirant le portrait de vos proches.

Le problème des photos en plein soleil c’est que lorsqu’il y a du soleil... il fait des ombres ! Cela se voit bien sur la photo de ce charmant petit garçon. Les yeux sont dans l’ombre... des arcades sourcilières qui les ont protégés de la lumière (d’un autre coté elles sont là pour ça... ;) !)

Sous le nez et la bouche il y a une ombre importante. La solution : sortez votre flash intégré et forcez-le à se déclencher pour ce qu'on n’appelle en photo "déboucher les ombres".

 

Photo sans flash intégré La source de lumière vient de côté. Toute une moitié du visage est dans l’ombre
Photo sans flash intégré
Photo sans flash intégré
Photo avec flash intégré Même réglages mais avec le flash intégré qui déclenche. Il a débouché les ombres C’est mieux quand même non ?
Photo avec flash intégré
Photo avec flash intégré

Donc en plein soleil en été, ne pas hésiter à sortir son flash intégré ou à le forcer à se déclencher pour déboucher les ombres. Et ceux qui se moquent de vous (parce qu'ils pensent qu'on utilise un flash que quand il fait sombre) fermeront leur... clapet quand il compareront leurs photos et les vôtres : le flash en extérieur ? La "touche en plus"...

Contre-jour

Une autre situation classique où le flash intégré présente de l'intérêt. Vous êtes à l’intérieur de votre maison et votre petit dernier est en train de réciter une poésie apprise à l’école pour la fête des mères... Si ce n’est pas choupinou, vite, une photo ! Problème : le garnement s’est mis devant la fenêtre... et apparaît quasiment en ombre chinoise, vu la forte luminosité extérieure (fort contraste en le fond et le sujet).

Vous tentez une première photo. Son visage est tout noir (1 ci-dessous)... car votre appareil a fait l’exposition pour le fond très éclairé. Vous décidez alors de changer de paramètres pour éclaircir. Cette fois le visage est bien exposé (2)... mais le fond est cramé de chez cramé (tout blanc... et moche, quoi).

La solution ? Exposez pour la fenêtre (le fond très éclairé) et... Et sortez votre flash intégré, ou forcez le à se déclencher : il va éclairer, lui, votre sujet au premier plan (3).

Je vous l’accorde, le résultat n’est pas parfais : par exemple, le visage est légèrement bleuté car la lumière du flash intégré est plutôt froide. Mais si vous changez un peu la balance des blancs en post traitement cela sera récupérable...

Et si on utilise le flash intégré comme source de lumière principale ?

Ah, vous voulez vraiment tester ? Vous ne me croyez pas ? Bon d’accord on essaye. Donc l’essai se fait dans une pièce normalement éclairée. Il y a des lampes allumées, un sapin de noël et des fenêtres ouvertes. On met son appareil en "tout auto", on sort le flash et c’est parti. Commençons avec un compact de base. On le met en mode portrait et on y va. « Clic Clac kodak »

Bouh que c’est laid ! Le visage est sur- exposé (trop clair). Le fond est sombre. Il y a des ombres au fond, on distingue mal l'éclairage du sapin, etc. Malheureusement, chers lecteurs qui avez un compact de base, pour vous la lecture de l’article s’arrête ici.

En effet, votre compact ne vous permet pas de jouer sur l’ouverture, la vitesse, les ISOs et la puissance du flash, bref vous ne pouvez pas aller plus loin... Et c’est le meilleur résultat que vous obtiendrez (en photo au flash tout au moins).


Prenons maintenant un reflex. Au prix que cela coûte, il devrait s’en sortir mieux. Allez, je le mets en mode "portrait". L’appareil sort tout seul le flash (ou on le sort manuellement) et hop on déclenche.

Bon... Ce n’est pas beaucoup mieux. Le visage est trop exposé et la lumière d’ambiance est quand même très crue. ben alors... S’il ne s’en sort pas mieux, ça sert à quoi d’avoir payé autant ?!

Analysons un peu l’image. Pourquoi est-elle moyenne ? Deux raisons à cela. Le visage est surexposé et la lumière d’ambiance de la scène a été remplacée par la lumière du flash qui est une lumière froide et dure. On se croirait dans un hôpital.

Que faire maintenant. ? Attaquons nous au premier problème. La lumière d’ambiance. Notez les réglages qu’a fait votre appareil en mode portrait, passez en mode M, reportez ces même réglages (100 ISO, F/4 , 1/60s dans mon cas). Fermez le flash et prenez une photo. Normalement vous devriez avoir une photo très sombre, telle que celle-ci.

Cela prouve bien que le flash était la source de lumière principale.

Essayons de ramener un peu de lumière d’ambiance. Pour cela c’est simple il faut augmenter l’exposition. Je vous rappelle les bases. Soit vous baissez la vitesse, soit vous augmentez l’ouverture soit vous augmentez la sensibilité (le niveau ISO). Dans mon cas je vais augmenter la sensibilité à 400 puis 800 ISO.

Photo sans flash 400 ISOs La lumière d’ambiance de la pièce est plus présente mais c’est encore très sombre
Photo sans flash 400 ISOs
Photo sans flash 400 ISOs
Photo sans flash 800 ISOs La lumière d’ambiance de la pièce est bonne. Il ne faut pas monter plus pour ne pas risquer de "cramer" la fenêtre
Photo sans flash 800 ISOs
Photo sans flash 800 ISOs

Maintenant que j’ai remonté la lumière d’ambiance je vais ressortir mon flash intégré. Sur un reflex normalement il se déclenche tout seul si vous l’avez sorti. Sur certains compacts experts, il faudra peut-être forcer son déclenchement. Allez, on déclenche. « Cheeeeese ! »

Ah ben voilà...! C’est quand même mieux. Le fond de la pièce ressemble mois à un hôpital

Il reste quand même encore un problème. Le visage est légèrement surexposé. Si votre appareil le permet, il suffit de réduire la puissance du flash. On réduit de 1 IL. « Re cheeeese ! »

Voici le résultat

Je vous l'accorde, ce n’est pas la photo du siècle... mais le résultat est acceptable. Et ce sera toujours meilleur que le mode automatique "portrait" de votre appareil.

Allez, à vous de jouer maintenant...!