cours photo gratuit, apprendre la photo, photo débutant

  • OuiOuiPhoto Le Forum

    C'est mon forum Photo. J'ai souhaité un forum d'entraide avec des niveaux différents. J'espère que vous y trouverez l'ambiance sympathique

    Si tu es débutant tu peux y aller. Il a été fait pour toi

  • Chasseur d'Images

    C'est le forum de la revue Photographique du même nom. Il est plein de personnes de bonne volonté prêtent à t'aider. Il y a une section dédiée à la critique et d'autres plus spécialisée. Tu auras accès à des personnes qui sont photographes de métier et c'est très enrichissant d'échanger avec eux.

    Si tu es un grand débutant progresses un peu avant d'y aller.

  • Bistro Photo

    Des épicuriens de la photo. De très belles choses à voir la bas. Je n'y suis pas très présent car ils n'ont pas besoin de mon aide mais j'y retourne régulièrement avec grand plaisir.

    Ambiance sympathique et conseils sans détours.

OuiOuiPhoto est un site photo débutant. J'ai créé ce site pour que vous puissiez apprendre la photo facilement. Chaque cours photo gratuit est expliqué en image et téléchargeable. Les cours photo sont divisés par rubriques. Pour les débutants, les moins débutants, etc. Donc si vous voulez apprendre la photo, bienvenue. Si vous cherchez un cours photo gratuit simple bienvenue aussi !

Menu
  • cours de photographie
  • apprendre la photographie
  • cours de photographie gratuit

Comment se protéger contre levol de photo?

Définition de

Le vol mais lequel ? Il existe plusieurs types de vols. Le vol physique ou le cambriolage : on vous vole votre ordinateur sur lequel étaient stockées toutes vos photos. Pour moi c’est le pire. Vous perdez tout. L’autre, c’est le vol dématérialisé. On vous vole une photo que vous aviez mise sur internet. Pour ce deuxième cas, en fait, c’est plus de l’exploitation sans autorisation (de la contrefaçon) que du vol, car vous avez toujours votre photo. Vous avez mis une photo sur le net et un petit malin l’a récupérée et s’en sert pour illustrer son site web, ou l'a publiée dans une revue, etc. Nous allons étudier les différent cas...

Telecharge

Le vol physique ou le cambriolage

Une photo, à l’ère du numérique, a quand même un gros avantage par rapport à une armoire normande. C’est qu’il est possible facilement d’en faire une copie. Donc pour protéger vos photos du cambriolage plusieurs solutions s’offrent à vous.
La copie sur Disque Dur. Un petit disque dur de 500Go en USB3 ne coûte plus rien. Or 500 Go, cela vous permet de sauver des dizaines de milliers de photo. Donc vous achetez un Disque dur et régulièrement vous copiez vos photos dessus. Soit à une fréquence fixe (tous les mois) soit après un événement important (baptême, mariage, etc).

Ou mettre ce disque dur ? Partout... sauf chez vous. Gardez-le au boulot, chez des amis, chez vos parents, bref à un endroit facile d’accès mais PAS CHEZ VOUS. En faisant cela non seulement vous vous protégez du cambriolage mais aussi de la destruction (incendie, inondation) de votre logement.

Oui-Oui a confié son disque dur à Mirou. Elle le garde chez elle. Et Oui-Oui lui redemande à l’occasion. (Oui-Oui et Mirou ne vivent pas ensemble. Je sais, ça fait un choc

L’autre solution c’est la dématérialisation sur « le cloud » c'est-à-dire un espace de stockage internet. Cette solution est probablement la solution d’avenir (cet article date de fin 2012) mais, aujourd’hui, c’est encore un peu complexe. Le problème principal c’est le volume. Imaginons que vous ayez 4 ans de photo avec  8.000 clichés en RAW et que chacun d'eux fasse 15 Mo. Pour sauvegarder ces 8.000 photos il faudra 120 Go d’espace. (Personnellement j’ai actuellement 15.000 photos prises en 9 ans pour un volume de 250Go). Le prix de cet espace de stockage est actuellement d'environ 10€/mois. Ce n’est pas énorme. Par contre pour mettre vos 120Go de données sur cet espace de stockage, si vous avez une ligne avec un débit d’upload (montant) de 1 Mb/s, il vous faudra 15 jours !

Le vol dématérialisé ou l’utilisation sans votre accord

Là, c’est un autre domaine. Comment éviter que les photos que vous postez sur internet soient utilisées par un autre sans votre accord. Il n’y a qu’une seule réponse à cette question. Et la réponse est... : CE N’EST PAS POSSIBLE. Dès lors que vous mettez une photo sur internet elle devient récupérable. Il faut le savoir. On va regarder quand même ce qu'on peut faire pour dissuader les "voleurs".

Eviter de se faire voler une photo ?

Donc comment empêcher qu’un indélicat récupère la photo ? Vous avez peut être entendu parler de "l’Anti clic droit". Cette technique empêche l’internaute de faire un clic droit sur un objet du Net et d’accéder au « enregistrer sous » ou « Copier ». (Inconvénient : ça empêche aussi l’utilisateur honnête d’accéder à certaines options de navigation). Mais ça ne marche pas avec un "vrai voleur". Tout d'abord, il suffit souvent de désactiver les scripts (les "codes" de la page) pour que le clic droit soit à nouveau possible. Mais surtout toute image qui s'affiche dans un navigateur a été sauvegardée sur le disque dur dans ce que l’on appelle le cache. Et il existe des logiciels pour explorer ce cache et copier les photos qui s’y trouvent. On peut aussi faire une "impression-écran" et récupérer la photo en la détourant. Non vraiment pas grand-chose ne résiste à un "voleur" déterminé...

Dissuader le voleur

Expliquer au voleur que la photo n’est pas libre de droit. Si les photos sont sur votre site, vous pouvez mettre sur chaque page un texte expliquant que les droits sont réservés. Si c’est sur un forum, vous pouvez marquer votre photo avec un filigrane (water mark). Cela consiste à coller par-dessus une image un texte ou une autre image en superposition plus ou moins transparente. Une sorte de signature. Si la signature est trop grande cela dénature votre photo et si elle est trop petite elle se retire trop facilement. Donc, là encore, devant un vrai voleur ça ne sert à rien.

Pour information le "copyright" n’existe pas en droit Français. En France vous êtes protégés par le "droit d’auteur" (ils ne se défendent pas de la même façon).

 

Filigrane léger (en haut à gauche) Trop facile à retirer. (Si, si croyez-moi...)
Filigrane léger
Filigrane léger
Filigrane lourd. Problème : ça dénature la photo qui n’est plus mise en valeur
Filigrane lourd
Filigrane lourd

Ne mettez pas non plus directement de photo en haute résolution sur Internet. Limitez-vous à 900 pixels sur le plus grand coté. Une photo de cette taille sera exploitable sur un site web mais ne le sera pas pour une grande impression. Ça limitera au moins le voleur qui veut faire un 4 m x 3 m avec votre photo

Ma photo a été "volée" que faire ?

La première chose c’est de faire constater le vol (NB : j'utilise ici ce mot pour simplifier, mais il faut bien sûr utiliser l'expression : "utilisation sans autorisation") ou au moins d’en garder une preuve. Pour faire constater le vol, nos "amis" les huissiers sont là pour cela. Si vous repérez votre photo utilisée sans votre accord sur un site web, faites au moins une copie d’écran. Si c’est dans une revue, gardez un exemplaire de la revue. Bref, avant d’accuser il faut réunir des preuves.

La deuxième chose c’est de contacter l’utilisateur indélicat. Pour la jeune génération Internet, tout est gratuit. Il faut donc simplement lui demander de retirer la photo (ou, si vous êtes flatté de son intérêt et arrangeant, au moins de mettre un lien vers votre site ou blog ou de vous citer). Ça marche dans la plupart des cas

Si par contre le voleur est une institution ou une société commerciale, il ne faut pas hésiter à leur demander un dédommagement. Les institutions ou les sociétés commerciales doivent connaitre le droit et il n’est pas admissible quelle ne vous aient pas demandé votre avis. Pour le calcul de la somme que vous pouvez réclamer, c’est simple, vous recherchez sur internet « Tarif UPP ». L’UPP est l’union des photographes professionnels. Comme vous n’êtes pas un professionnel, vous ne pourrez pas faire de facture puisque vous n’avez pas de N° SIRET. En revanche, l’acheteur aura besoin d’une pièce pour sa compatibilité. Il faudra faire une attestation

Je vous conseille la lecture ce cet article sur le sujet http://blog.droit-et-photographie.com/comment-vendre-une-photo-quand-on-nest-pas-professionnel/

Donc vous envoyez un courrier ou un mail à l’indélicat qui s’est servi... Mais voilà que vous recevez , pour toute réponse. « Prouve-moi que j’ai volé ta photo et que la photo est bien de toi ». Vous voyez que faire constater le vol avait déjà un intérêt. Ensuite, ça peut paraitre idiot, mais si vous accusez quelqu’un de l’utilisation sans votre accord de votre photo, il faut en effet être capable de prouver que la photo est bien de vous

Prouver qu’une photo est de vous

Il existe pas mal de solution. Des payantes et des gratuites. Les payante c’est par exemple l’enveloppe Soleau de l’INPI (institut national de la propriété industrielle). C’est une enveloppe qui coûte 15€ et dans laquelle vous pouvez mettre 7 feuillets A4.
Vous avez aussi le dépôt chez un huissier de justice de vos photos. Là le prix va dépendre de l’huissier.

Il y a aussi des solutions de tatouage invisible, mais payantes, comme DIGIMARC.

Dans les solutions gratuites il y en a principalement deux. La plus simple c’est de travailler en RAW. Le RAW est l’équivalent d’un négatif. Donc si vous avez le négatif vous pouvez prouver que la photo est de vous. C'est d'ailleurs une des raisons de ne jamais donner vos RAW. Transformez-les en Jpeg ou TIFF pour les donner, mais pas le RAW, il est à vous, c’est votre preuve. En plus le RAW contient des informations codées comme l’appareil utilisé, la date de prise de vue, etc., qui sont autant de preuves.

Si vous n'opérez qu'en Jpeg, il suffit de mettre sur le web des photos légèrement recadrées. Vous pourrez ainsi prouver que la photo volée est le recadrage d’une originale : en étant le seul à avoir et savoir... ce qu’il y avait autour.

Pas de solutions à l’amiable ?

Votre voleur ne veut rien entendre ; malgré vos courriers et vos preuves, il continue à exploiter votre photo sans votre accord. Ben là, vous n’avez pas 36 solutions. Il faut aller en justice. Et comme Oui-Oui il est chauffeur de taxi et pas juriste, il va s’arrêter là. Si vous voulez vraiment aller jusque-là (réfléchissez quand même...!), je vous conseille d’aller voir un avocat spécialisé. Il y a la loi, l’esprit de la loi et l’interprétation de la loi. Ça peut devenir très rapidement complexe et coûteux. Si en plus votre photo a été utilisée par un site étranger ça va être encore plus compliqué.

Sur la question, il y a le blog très documenté de Joëlle Verbrugge. Elle est photographe et avocate. Ça aide !

http://blog.droit-et-photographie.com/

En résumé

Pour ne pas perdre vos photos lors d’un cambriolage (ou d'un incendie), faites en régulièrement une copie sur un disque dur externe que vous mettrez en lieu sûr... loin de chez vous

Pour ne pas se faire voler une photo sur internet,... ne la mettez pas sur internet. C’est encore le plus sûr.